Home » Nos conseils » Les démarches d’une négociation de crédit immobilier

Les démarches d’une négociation de crédit immobilier

La négociation de crédit immobilier n’est pas une option facile à faire si vous n’êtes pas encore en mesure de connaître les différents composants d’un financement. Toutefois, celle-ci est importante pour bénéficier d’un meilleur prêt immo. Maîtriser parfaitement les points constitutifs d’un crédit immo vous aide à tout réviser et à l’optimiser. Divers conseils vous sont exposés ci-dessous en vue de bien revoir votre prêt avant même de signer votre contrat.

La simulation de crédit en ligne

Pour trouver une meilleure offre de crédit immobilier, il est toujours conseillé de procéder à la démarche de la simulation. À travers cela, vous serez à même d’obtenir un prêt à votre convenance. La simulation de crédit peut parfois exposer des points spécifiques liés au crédit immo. Taux d’intérêt, durée de remboursement, mensualité, etc. sont les éléments pris en compte. Vous devrez savoir définir ces derniers pour comprendre le calcul dans votre crédit immobilier. La simulation de crédit en ligne est faisable sur http://www.credit4you.be/. Pour ce faire, vous devrez remplir le formulaire comportant le montant du prêt ainsi que la durée du crédit.

Les meilleurs arguments pour négocier le crédit immobilier

Les conditions d’obtention d’un crédit immobilier dépendent essentiellement du profil emprunteur. De ce fait, vous devrez avoir de meilleurs arguments pour convaincre votre banquier à négocier votre prêt immobilier. Cela implique donc les différents points suivants :

  • Avoir un taux d’endettement minime

Pour être un excellent profil, vous devrez avoir entre 10% à 15% d’endettement. Avec ce dernier, vous serez sûr que la banque sera de votre côté pour vous accorder un meilleur crédit immobilier. Si votre capacité d’épargne est faible et que le ratio déterminé dépasse les 33% d’endettement, le banquier ne prend plus de risque à vous octroyer un prêt immo.

  • Le « reste à vivre » est élevé

Ce montant constitue la somme restante après la soustraction des mensualités réglées. S’il est élevé, la banque définit votre profil comme étant intéressant. Le montant minimum accepté par les banques est de 400 euros par ménage avec 150 euros par personne à charge.

  • L’apport personnel

Disposer d’un apport personnel assure une meilleure négociation de crédit immobilier. En effet, si vous n’avez pas cette part, le banquier n’est pas très convaincu de votre profil. Au minimum donc, il vous faut un montant correspondant aux 10% de la valeur du bien immobilier que vous voulez avoir.

  • La bonne gestion de comptes

Afin de convaincre le banquier à négocier votre crédit immobilier, vous devez avoir une excellente gestion de vos autres prêts ainsi que de votre compte bancaire. Cela dit, les découverts sont mal vus. Il en est de même pour les incidents de paiement sur les prêts. Sachez que lors de la souscription de votre prêt, vous avez à envoyer vos relevés des trois derniers mois. Ce sera à travers ces pièces que votre banquier aura un aperçu de vous.

  • La situation professionnelle

Une autre manière de négocier un prêt immobilier est le fait d’avoir une situation stable au niveau du domaine professionnel. Une personne soumise à un CDD n’aura pas les mêmes privilèges qu’une personne soumise à un CDI.