Home » Nos conseils » Quelques conseils pour ne pas se tromper

Quelques conseils pour ne pas se tromper

diagnostics-conseils

C’est la principale question que se posent les propriétaires de logement. On a toujours tendance à croire qu’une simple visite des lieux en compagnie du futur acheteur ou du futur locataire est largement suffisante. C’est beaucoup plus complexe que cela. Et pour éviter tout désagrément, un professionnel est nécessaire.

Pourquoi faut-il réaliser un diagnostic immobilier ?

C’est depuis quelques années que s’est développé le secteur du diagnostic immobilier. Plusieurs professionnels du bâtiment se sont engouffrés dans ce métier. Certains possédant des compétences nécessaires dans un domaine plus que dans un autre. Comment choisir un diagnostiqueur immobilier ? Quels sont les pièges à éviter dans votre recherche ? Et comment travaillent-ils ? Nous vous disons tout !

Quel professionnel choisir pour un diagnostic immobilier ?

Pour certains diagnostics comme pour le diagnostic des risques naturels et technologiques ou pour les champignons, on n’a pas forcément besoin d’un professionnel. Il suffit de se rendre dans une mairie ou une préfecture et de remplir un questionnaire. Mais pour d’autres interventions, il est conseillé, voire obligatoire de faire appel à un spécialiste. Ce dernier doit remplir trois critères principaux :

  • Il faut qu’il possède une certification et qu’il soit qualifié. Ce point est essentiel pour établir des diagnostics amiante, termites, plomb, de performance énergétique, pour les installations de gaz et électriques. Vérifiez si le diagnostiqueur possède un certificat de compétence délivré par l’un des douze organismes de certifications accrédités au Comité français d’accréditation.
  • Il doit aussi posséder une assurance responsabilité civile professionnelle. C’est à l’avantage du client puisqu’en cas de poursuites, c’est le diagnostiqueur qui doit en répondre et non le propriétaire.
  • Enfin il doit être indépendant et impartial. La législation française prévoit que le diagnostiqueur ne doit pas verser de commission aux apporteurs d’affaires, et ils ne doivent pas non plus être engagés et payés par les entreprises réalisant des travaux sur un bien qu’ils ont diagnostiqués.

Des pièges à éviter :

Sachez qu’aucun diagnostic ne peut être fait par téléphone, le professionnel est obligé de se déplacer pour la propriété à examiner et il doit visiter toutes les pièces de la maison. Assurez-vous également qu’il utilise des outils de mesure ou un matériel spécifique pour faire son diagnostic. Enfin, attention aux tarifs trop alléchants. Vérifiez toujours combien coûte une intervention avant d’engager un spécialiste. Si possible demandez deux ou trois devis avant de vous décider.

Comment se passe un diagnostic immobilier ?

Tout d’abord, vous devez préparer son arrivée pour gagner en temps et pour qu’il soit efficace dans son travail. Pour cela, il faut commencer par lui faciliter l’accès à toutes vos pièces. S’il doit visiter la cave ou le grenier par exemple, essayez de ranger le plus possible pour faciliter ses déplacements, mais aussi pour éviter un accident. Ensuite, vérifiez que toutes les installations de gaz et d’électricité. Il se pourrait qu’il vous pose des questions sur les éventuels défauts que vous avez constatés. Enfin, réunissez les documents dont il aura besoin. C’est un exercice qu’il faut faire quand vous faites appel à lui pour un rendez-vous. Demandez-lui s’il a besoin de certains documents, si oui lesquels. Tenez-les prêts pour le jour J.

Une fois qu’il est sur place, recensez avec lui tous les diagnostics à faire. Remettez-lui les documents qu’il a demandé. Vous devez être présent tout au long de la visite de la maison pour le guider et répondre à ses questions. Indiquez-lui où se trouve le compteur d’électricité, le compteur de gaz, le tableau de répartition, les moyens de se déplacer pour se rendre dans la cave par exemple. Le technicien viendra avec des outils pour mesurer ou pour prélever. S’il doit vérifier des installations électriques, il se peut qu’il coupe l’alimentation. Vous devez débrancher tous vos appareils sensibles.

Enfin, une fois qu’il a fini son travail, n’hésitez pas à lui poser des questions. Certes, il va vous remettre un rapport, mais pour faciliter la compréhension, il est nécessaire qu’il vous fasse un rapport oral. Dans la plupart des cas, le rapport est remis lorsque vous avez payé sa prestation.