Comment prévenir les risques liés aux appareils et installations au gaz ?

Le gaz

Le gaz est une source d'énergie fiable qui peut s'avérer dangereuse si elle n'est pas contrôlée, d'autant que 38% des foyers français se chauffent au gaz naturel.

Le gaz au quotidien : les principaux risques

Brûlures et intoxication sont les principaux risques auxquels sont exposés les particuliers :

- Brûlures
Les fuites de gaz peuvent déclarer un incendie qui peut impliquer des brûlures plus au moins graves.

- Asphyxie
Toujours en cas de fuite de gaz, la mauvaise combustion de ce dernier peut produire du monoxyde de carbone, gaz inodore et incolore pouvant occasionner une asphyxie instantanée des occupants du logement.

Vos biens sont aussi vulnérables face au risque d'incendie :

- Explosion et incendie
Lorsqu'il se mélange à l'air dans une proportion de 5 à 15 %, le gaz naturel risque de devenir hautement explosif et causer un incendie.

Quelles assurances pour quels dommages ?

Vous-même ou vos proches êtes victime de préjudices corporels :

Par an, 8 millions de particuliers sont blessés dans des accidents domestiques, liés notamment aux installations au gaz dont les causes et les conséquences peuvent s'avérer très graves.

Ces préjudices sont couverts par différentes garanties : garanties déjà présentes dans le contrat multirisques habitation, assurance décès ou invalidité, garantie des accidents de la vie, assurance scolaire, assurance individuelle accidents, contrat obsèques, garanties de remboursement de frais de soins...
Mieux vaut contactez votre assureur pour connaître les garanties qu'il peut vous proposer.

Le dédommagement des biens :

Vos biens, suite à un incendie ou une explosion, peuvent être sérieusement détériorés. Une assurance garantissant votre logement (multirisques habitation, propriétaire non occupant, multirisques immeuble...) à laquelle vous avez souscrit, que vous soyez locataire ou propriétaire de votre habitation, permet de protéger vos biens.

Plusieurs garanties de base sont regroupées dans ce contrat. C'est le cas de la garantie incendie permettant l'indemnisation des dommages matériels liés à un incendie, qui serait dûs à une implosion ou à une explosion. Pour vous faire indemniser des dommages matériels et immatériels suite à un feu ou une explosion dans votre logement, c'est ce contrat qu'il vous faudra mettre en avant.

Le plus pour votre sécurité

L'installation de Détecteurs Avertisseurs Autonomes de Fumée, permet de limiter les risques d'asphyxie liés à un incendie. Ils doivent être conformes à la norme française NF S 61966 (des appareils certifiés NF existent) et installés à proximité des zones de sommeil pour être plus efficaces. La notice d'installation et d'entretien doit être strictement respectée. Il existe également des détecteurs de monoxyde de carbone pour éviter les intoxications liées à ce gaz. Attention, ils doivent être conformes à la norme française NF EN 50291 et les conditions d'utilisation concernant l'installation (notamment l'emplacement) et l'entretien doivent également être respectées.

Les bons réflexes

Une odeur rajoutée au gaz naturel pour éviter les accidents doit vous permettre de détecter rapidement les fuites, même minimes.

En cas d'odeur de gaz dans votre logement, vérifiez vos appareils : les brûleurs de la cuisinière sont ils ouverts ? Y a-t'il une fuite ?...

Si vous ne décelez pas d'anomalie mais l'odeur persiste, ayez les bons réflexes :

  1. ne provoquez ni flammes, ni étincelles (précautions à prendre pour ne pas créer d'étincelles : ne pas utiliser d'interrupteur, de sonnette, d'appareils électroménagers, de lampes de poche, de téléphones fixes ou portables.)
  2. ouvrez les fenêtres,
  3. fermez l'arrivée du gaz,
  4. téléphonez, de l'extérieur, aux pompiers (18).