Un éco-prêt amiante voit le jour

16/09/2015 à 17:21 - Diagnostic immobilier - Par - Réagir

Un éco-prêt amiante voit le jour
Un éco-prêt amiante voit le jour

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Dans sa volonté d'en finir avec l'amiante, le gouvernement dote les acteurs de l'immobilier d'un outil de poids : un éco-prêt spécialement imaginé pour financer les opérations de désamiantage.

L'amiante : problème sanitaire et gouffre financier

Face au problème sanitaire que représente l'amiante dans les logements, bon nombre de propriétaires ont déjà eu à réaliser le diagnostic immobilier obligatoire visant à détecter la présence éventuelle de ce matériau cancérigène. Fort heureusement, une majorité d'entre eux n'ont pas eu à faire face à l'étape suivante, c'est-à-dire entreprendre des travaux de désamiantage. Pour les autres, l'opération s'est révélée certes vitale mais on ne peut plus coûteuse. C'est notamment le cas pour les organismes HLM qui peinent aujourd'hui à s'acquitter d'une telle dépense.

Pour le logement social, l'amiante est en effet un problème de taille. En 2013, un rapport de l'USH (Union Sociale pour l'Habitat) estimait que « tous les logements construits avant 1997 » en contenaient, soit près de 70% du parc social. Or, désamianter l'ensemble de ces logements impliquerait un coût que les bailleurs ne peuvent pas soutenir.

Un nouveau prêt pour en finir avec l'amiante

Conscient de cette situation, le gouvernement a donc imaginé l'éco-prêt logement social amiante, également appelé "prêt PLS-Amiante". Issu d'une convention signée le 24 mars 2015 et présenté en août dernier, ce prêt doit, selon le ministère du Logement, « permettre d'accélérer le rythme de rénovation [et] renforcer les dispositifs existants disponibles pour la rénovation du parc social ».

Sur la base d'un justificatif délivré par l'entreprise en charge des travaux, un propriétaire bailleur ou un gestionnaire de biens pourra profiter d'un emprunt dont le montant s'élèvera à un maximum de 10.000 euros par logement concerné. Principalement destiné à financer les travaux induits par la présence d'amiante, cet éco-prêt pourra également permettre de prendre en charge la réalisation d'un ou plusieurs diagnostics amiante ou encore le traitement des déchets. Il convient toutefois de souligner que tous ne pourront pas en profiter puisque, comme le précise le ministère, « les prêts PLS-amiante sont accordés dans la limite d'une enveloppe de 1,5 million d'euros de prêts, prévue sur la période 2015-2017 ». Reste à savoir si un tel dispositif pourra un jour être proposé aux propriétaires privés.

Source :

Consulter toutes les actualités

Abonnez-vous au fil RSS Fil RSS Immobilier de Le diagnostic immobilier

Vos réactions

commentaire(s)

Partagez
cette
page