Rénovation énergétique : Cécile Duflot précise l'action du gouvernement

17/10/2013 à 11:51 - Diagnostic immobilier - Par - Réagir

Rénovation énergétique : Les précisions de Cécile Duflot
Rénovation énergétique : Cécile Duflot précise l'action du gouvernement

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Lors de la 7ème édition des Rencontres de la Performance Energétique, Cécile Duflot a tenu à confirmer les différents leviers que le gouvernement entend actionner afin de mettre le parc immobilier sur la voie de la transition énergétique. A cette occasion, la ministre du Logement en a profité pour préciser certaines dispositions telles que la TVA à taux réduit pour les travaux de rénovation.

Si la réduction du taux de TVA applicable aux travaux de rénovation énergétique est d'ores et déjà actée, la question était désormais de savoir quel allait en être le niveau. Si certains tablaient sur un taux de TVA de 5%, d'autres préféraient miser sur un taux de 5,5%. Le gouvernement aura donné raison à ces derniers puisque, s'il faut en croire la ministre du logement, “le taux de TVA pour les travaux de rénovation énergétique passera à 5,5% à partir du 1er janvier 2014”.

Devant un parterre de professionnels du secteur, Cécile Duflot a rappelé l'importance de la rénovation énergétique du parc immobilier en livrant un constat pour le moins explicite ; “ il y a un chiffre qui n'est pas assez rappelé : 75% des logements que nous habiterons en 2050 sont déjà construits”. En d'autres termes, la transition énergétique passe nécessairement par la rénovation.

Evoquant la professionnalisation de ce secteur d'activité, la ministre a également rappelé que le 1er janvier 2014 marquera l'entrée en vigueur de l'éco-conditionnalité. Seuls les professionnels détenteurs de la certification “RGE” (Reconnu Grenelle de l'Environnement) pourront réaliser des travaux améliorant la performance énergétique des logements et ouvrant droit aux aides financières de l'Etat. Concernant ces dernières, et tout particulièrement l'Eco-PTZ, Cécile Duflot a annoncé le recours à un “tiers-vérificateur” (artisan labellisé RGE, organe de certification, etc.) chargé d'attester de l'éligibilité des candidats à l'emprunt à la place des banques.

Source :

Consulter toutes les actualités

Abonnez-vous au fil RSS Fil RSS Immobilier de Le diagnostic immobilier

Vos réactions

commentaire(s)

Partagez
cette
page