Les propriétaires de plus en plus concernés par l'immobilier écologique

21/10/2010 à 16:35 - Diagnostic immobilier - Réagir

Les propriétaires se mettent au vert
Les propriétaires de plus en plus concernés par l'immobilier écologique

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Le fameux coup de rabot que le gouvernement entend appliquer aux niches fiscales dès 2011 portera-t-il un coup dur aux velléités écologiques des français ? Si cet effet pervers est à redouter, la conscience environnementale semble pourtant gagner chaque jour un peu plus d'ampleur auprès des propriétaires de biens immobiliers.

Dévoilée ce jeudi 21 octobre 2010, une étude de l'Insee met en lumière la place grandissante de l'écologie dans l'esprit des propriétaires au travers, notamment, du crédit d'impôt en faveur du développement durable. Entre 2005 et 2008 (année durant laquelle l'Insee a achevé son étude), ce crédit d'impôt octroyé aux propriétaires ayant réalisé des travaux d'économie d'énergie au sein de leur logement aurait profité à près d'une résidence principale sur sept.

Entre l'isolation thermique des cloisons, l'installation de double vitrage, l'achat de panneaux solaires ou d'une pompe à chaleur, le crédit d'impôt développement durable a concerné, depuis 2005, pas moins de 5,4 millions de travaux (pour un montant de 23,6 milliards d'euros). Dans le détail, le particulier souhaitant rénover thermiquement son bien immobilier a entrepris des travaux pour un coût moyen de 4.640 euros. Concernant le recours aux énergies renouvelables, le coût moyen des travaux s'élève quant à lui à 6.370 euros.

En septembre dernier, l'ADEME a dressé un constat similaire. L'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie note en effet que près de 15% des propriétaires déclarent avoir d'ores et déjà procédé à des travaux de rénovation énergétique de leur logement. Selon Régine Trotignon, ingénieure de l'ADEME, « le crédit d'impôt a un impact fort, c'est un levier qui compte. Il est cité comme la principale incitation par les personnes interrogées, loin devant la seconde qui est la TVA à 5,5% sur les travaux ».

Le coup de rabot du gouvernement rognant de 10% les niches fiscales (touchant également les niches fiscales à caractère écologique) aura évidemment une influence néfaste sur les démarches environnementales engagées jusqu'à présent par les français. Régine Trotignon ne croit toutefois pas à un coup d'arrêt brutal, préférant miser sur le diagnostic de performance énergétique (DPE) ou encore l'Eco-prêt à taux zéro pour inciter de nouveau les propriétaires à faire preuve de conscience écologique.

Source :

Consulter toutes les actualités

Abonnez-vous au fil RSS Fil RSS Immobilier de Le diagnostic immobilier

Vos réactions

Diagnostic immobilier - Les propriétaires de plus en plus concernés par l'immobilier écologique

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Diagnostic immobilier - Les propriétaires de plus en plus concernés par l'immobilier écologique

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Partagez
cette
page