Le diagnostic amiante fait peau neuve

09/04/2013 à 16:15 - Diagnostic immobilier - Par - Réagir

Le diagnostic amiante fait peau neuve
Le diagnostic amiante fait peau neuve

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Si vous venez tout juste de vendre votre logement, vous devrez très certainement repasser par la case « diagnostiqueur ». En effet, selon la Chambre des notaires de Paris Ile-de-France, de récentes modifications apportées au diagnostic immobilier amiante imposent à chaque vente conclue depuis le 1er avril 2013 de se soumettre à une nouvelle expertise.

Cela pourrait passer pour une bonne blague si ce « poisson d'avril » au goût amer n'obligeait pas les particuliers ayant récemment finalisé la vente d'un bien immobilier à remettre la main au portefeuille. Après avoir élargi, le 1er janvier dernier, le champ d'action du diagnostic amiante, un décret daté du 3 juin 2011 dote désormais cet examen d'une toute nouvelle méthodologie (en vigueur depuis le 1er avril 2013). Destinée à renforcer l'information des éventuels acquéreurs, cette refonte apparaît certes louable mais invalide toutefois les diagnostics amiante réalisés avant le 1er janvier 2013 qui devront donc impérativement faire l'objet d'une mise à jour. Concernant les diagnostics établis entre les 1er janvier et 31 mars 2013, ils pourront être versés au dossier de diagnostic technique s'ils respectent la méthodologie désormais en vigueur.

Concrètement, le décret n° 2011-629 du 3 juin 2011 permet notamment au diagnostiqueur d'élargir sa recherche de produits et matériaux amiantés à des zones sur lesquelles il n'intervenait pas jusqu'à présent. Un professionnel procédant à une telle expertise sera donc aujourd'hui amené à contrôler non seulement les flocages, calorifugeages, faux plafonds, murs et sols mais également la toiture, un éventuel bardage ou encore les conduits placés en façade.

En cas de présence avérée d'amiante au sein du logement, le professionnel aura la charge d'en déterminer l'état de conservation à travers une grille d'évaluation. Il pourra ensuite proposer au propriétaire la mise en place d'une série d'actions visant à écarter tout risque sanitaire. Ces recommandations pourront aller de la simple vérification périodique de ces matériaux à leur retrait pur et simple.

Source :

Consulter toutes les actualités

Abonnez-vous au fil RSS Fil RSS Immobilier de Le diagnostic immobilier

Vos réactions

Diagnostic immobilier - Le diagnostic amiante fait peau neuve

Noter cet article :

5 1

Par Laurent -

C'est en effet compliqué et une nouvelle fois coûteux pour les propriétaires, mais c'est un mal nécessaire quand on connait les dangers de l'amiante.

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Diagnostic immobilier - Le diagnostic amiante fait peau neuve

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Partagez
cette
page