L'Institut Montaigne juge nécessaire une réforme du DPE

24/10/2013 à 16:38 - Diagnostic immobilier - Par - Réagir

La transition énergétique passe par une réforme du DPE
L'Institut Montaigne juge nécessaire une réforme du DPE

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

En septembre dernier, à l'occasion de la conférence environnementale organisée par le gouvernement, l'Institut Montaigne, groupe de réflexion indépendant, dévoilait un rapport dans lequel il livrait diverses propositions destinées à accompagner le consommateur vers la transition énergétique. Parmi celles-ci figure notamment en bonne place une légère refonte du diagnostic de performance énergétique (DPE).

Publié fin septembre lors de la conférence environnementale, le rapport rédigé par l'Institut Montaigne n'avait alors guère eu les honneurs de la presse. Le groupe de réflexion (ou Think Tank) énumérait pourtant là de nombreuses pistes de travail permettant selon lui de placer la France sur la voie d'une véritable transition énergétique. Un chemin qui passe nécessairement par la rénovation des logements anciens, ces derniers représentant aux yeux de l'Institut “le principal levier de l'efficacité énergétique”.

Dans cette optique, le rapport préconise donc entre autre de “rendre plus compréhensible le diagnostic de performance énergétique (DPE) en l'exprimant en euro par an et par mètre carré”. La référence au kWh/m² (en vigueur actuellement pour présenter les résultats des DPE) pouvant être perçu comme relativement par bon nombre de particuliers, il convient de modifier le dispositif en lui intégrant une unité de valeur plus parlante tel que l'euro. “le consommateur pourrait évaluer plus simplement le coût de la consommation énergétique d'un bâtiment ou d'un logement et le mettre en rapport avec le niveau du loyer ou le prix d'achat du bâtiment”, argumente ainsi l'Institut Montaigne.

Afin que les particuliers puissent aisément prendre conscience de la qualité énergétique des biens qu'ils occupent, le rapport propose également qu'à l'issue de chaque DPE, “plusieurs gestes visant à améliorer la qualité énergétique du logement” soient systématiquement mentionnés.

Si elles devaient voir le jour, ces propositions pourraient aboutir, selon le rapport, à la création d'une nouvelle profession : celle de conseiller en rénovation énergétique. Celui-ci serait alors non seulement chargé de la réalisation du diagnostic DPE mais également du suivi des travaux qui pourraient en découler.

Source :

Consulter toutes les actualités

Abonnez-vous au fil RSS Fil RSS Immobilier de Le diagnostic immobilier

Vos réactions

commentaire(s)

Partagez
cette
page