La FNAIM défend becs et ongles le DPE

12/10/2012 à 11:05 - Diagnostic immobilier - Par - Réagir

La FNAIM défend becs et ongles le DPE
La FNAIM défend becs et ongles le DPE

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

S'il est vrai que le diagnostic de performance énergétique (DPE) a des efforts à faire en matière de fiabilité, la FNAIM monte au créneau pour défendre un dispositif mais également une profession qu'elle considère être sur la bonne voie.

En début de mois, l'UFC-Que Choisir pointait de nouveau du doigt la fiabilité insuffisante des résultats des diagnostics de performance énergétique. A l'issue d'une enquête menée dans diverses régions de France, l'association de consommateurs a en effet observé des résultats bien trop disparates pour que le DPE puisse s'enorgueillir d'avoir retrouvé ses lettres de noblesse. Un même logement pouvait ainsi se retrouver affublé d'une classe énergétique E quand, quelques jours plus tôt il s'était vu attribuer une note de B.

Plus que « l'incompétence » des diagnostiqueurs, c'est surtout l'absence d'évolution du dispositif qui semble avoir déconcerté l'UFC-Que Choisir. En effet, le manque flagrant de fiabilité du DPE avait déjà été mis n exergue par l'Association en mars 2011. Or, c'est justement sur ce point que la FNAIM entend s'appuyer pour défendre ce diagnostic immobilier.

Dans un communiqué transmis le 9 octobre dernier, la Fédération nationale des agents immobiliers dénonce ainsi une enquête tronquée et relativement peu objective. Destinée à « vérifier la bonne application du "DPE nouvelle formule" soi-disant entré en vigueur le 1er janvier 2012 », l'étude de l'UFC-Que Choisir ne serait en effet « ni exploitable ni opportune », la refonte effective du DPE ayant été reculée au 1er janvier 2013.

« Il est très facile de malmener une profession qui, sur ce dossier presqu'encore plus que sur d'autres, a su être responsable et constructive pour être force de proposition afin d'améliorer le dispositif actuel », souligne la FNAIM. Si elle la remet en cause, la Fédération reconnaît néanmoins que « cette enquête révèle que certains opérateurs ont commis des négligences ».

Consulter toutes les actualités

Abonnez-vous au fil RSS Fil RSS Immobilier de Le diagnostic immobilier

Vos réactions

Diagnostic immobilier - La FNAIM défend becs et ongles le DPE

Noter cet article :

4 2

Par jUBIN -

j'AI DU FAIRE FAIRE CE DIAGNOSTIQUE,PAR UNE SOCIETE,MAIS AUCUN PROFESSIONALISME ,SAUF POUR LA FACTURE,PERSONNE NE S'INTERESSE A SAVOIR COMMENT IL EST OU DEVRAIT EST FAIS MAIS L'IMPORTANT C'EST L'OBLIGATION,DICTER PAR LE GOUVERNEMENT.

Lire la suite

Par mhat -

Le DPE est nécessaire lors de l'achat d'un bien , mais dans sa présentation actuelle il comporte des lacunes importantes voici mon point de vue :
- les ratios du logiciel sont erronés ,aucune résistances thermiques ne sont prises en compte .
- les personnes qui font ce produit n'ont aucune
connaissance sur la thermique et doivent aller à l'école.
- le logiciel doit être revue entièrement en indiquant , la puissance
et la déperdition globale via une consommation énergétique avec le
cout de l'ensemble des énergies .
- ce logiciel est très facile ,je l'ai fait pendant des années .
je crois que le train est en marche......

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Diagnostic immobilier - La FNAIM défend becs et ongles le DPE

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Partagez
cette
page