L'inspection immobilière : bien plus qu'un diagnostic

14/03/2013 à 11:55 - Diagnostic immobilier - Par - Réagir

L'inspection immobilière : bien plus qu'un diagnostic
L'inspection immobilière : bien plus qu'un diagnostic

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Les différents diagnostics immobiliers imposés lors de la vente d'un bien renseignent-ils convenablement l'acquéreur sur l'état de son futur logement ? Si les récentes mises en cause de la fiabilité des DPE rendent cette question légitime, les candidats à l'achat pourront toutefois se tourner vers une pratique encore relativement méconnue : l'inspection immobilière.

Parce qu'un oeil averti en vaut deux, faire appel à un professionnel pour attester de l'état réel du bien immobilier que l'on envisage d'acheter pourrait bien s'imposer comme une nécessité à plus ou moins longs termes. Nous venant tout droit du continent américain, l'inspection immobilière (ou home inspection) entend répondre à ce besoin d'information.

Issu généralement du secteur du bâtiment, l'inspecteur immobilier est mandaté par l'acheteur pour s'assurer qu'un logement n'abrite pas certains défauts d'importance qui auraient pu échapper à celui-ci lors de sa visite. S'il se doit d'être indépendant et impartial, le professionnel ne pourra toutefois se livrer qu'à une inspection visuelle du bien. Contrairement aux « vices apparents » qu'il saura détecter, certains « vices cachés » pourront donc ne pas être décelés.

Pour l'acquéreur, l'utilité d'une telle intervention n'en demeure pas moins appréciable. En effet, à l'issue d'une visite approfondie des lieux dont la durée variera entre 2h30 et 4h, l'inspecteur sera à même de dresser un profil complet de l'ensemble du bien, qu'il s'agisse du logement en lui-même, des éventuelles annexes ou de l'extérieur. Lors d'une inspection immobilière, le professionnel portera son regard sur toutes les parties accessibles du bâtiment (pièces à vivre, grenier, toiture, planchers, fondations visibles, murs, installation électrique, système de climatisation et de chauffage, plomberie, etc.). A l'instar d'un diagnostiqueur, il transmettra ensuite au futur acquéreur un rapport (illustré de photos) reprenant l'ensemble de ses résultats et observations.

Pour pouvoir réaliser une inspection immobilière, le professionnel devra justifier d'une expérience dans le bâtiment d'au moins 5 ans. Il devra en outre avoir été formé aux différents corps de métier que sont la maçonnerie, l'isolation, la plomberie et l'électricité.

Relativement récente (les statuts de QUANTI-BAT, l'association des Inspecteurs Immobiliers Visuel n'ayant été déposés qu'en 2010), cette profession entend bien se faire une place dans le monde de l'immobilier en visant la création de quelques 2500 postes d'ici à 2018.

Source :

Consulter toutes les actualités

Abonnez-vous au fil RSS Fil RSS Immobilier de Le diagnostic immobilier

Vos réactions

Diagnostic immobilier - L'inspection immobilière : bien plus qu'un diagnostic

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Diagnostic immobilier - L'inspection immobilière : bien plus qu'un diagnostic

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Partagez
cette
page