Immobilier : Attention aux faux diagnostiqueurs !

21/10/2014 à 16:28 - Diagnostic immobilier - Par - Réagir

Immobilier : Attention aux faux diagnostiqueurs !
Immobilier : Attention aux faux diagnostiqueurs !

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Si la réalisation de diagnostics occupent une place de plus en plus importante au sein du petit monde de l'immobilier (allongeant année après année la liste des expertises obligatoires), ce secteur d'activité est aujourd'hui la proie de personnes peu scrupuleuses n'hésitant pas à abuser les propriétaires.

De faux diagnostiqueurs sévissent à Caen

On ne le dira jamais assez, s'assurer de la bonne réalisation de ses diagnostics immobiliers, c'est avant tout choisir un professionnel compétent disposant des qualifications et des certifications indispensables à sa mission. Par soucis de simplicité ou tout simplement par ignorance, certains particuliers placent pourtant sans le savoir leur logement (et surtout leur argent) entre des mains malhonnêtes.

De faux diagnostiqueurs écument ainsi la ville de Caen à la recherche de proies faciles. Une situation qui pourrait prêter à sourire mais que la mairie prend suffisamment au sérieux pour diffuser un message à l'attention de ses administrés. « Des démarcheurs prétendant être mandatés par la mairie contactent actuellement les Caennais en se faisant passer pour des représentants de sociétés de diagnostics immobiliers. Il s'agit d'une tromperie. En aucun cas la mairie ne propose de diagnostic immobilier, ni ne missionne une quelconque société pour le faire », explique-t-elle ainsi.

Diagnostic immobilier : la fraude n'est pas récente

L'existence de telles pratiques n'est pourtant pas nouvelle. En 2011, un homme comparaissait devant le tribunal de Beauvais pour faux et usage de faux en écriture. Se présentant comme diagnostiqueur immobilier, celui-ci avait certes suivi la formation nécessaire à la réalisation de diagnostics mais, faute de budget suffisant, n'avait toutefois obtenu aucune de ces précieuses certifications, indispensables pour réaliser l'expertise d'un bien. Qu'à cela ne tienne, de faux certificats de compétence et une assurance professionnelle bricolée par ordinateur lui auront quand même permis d'abuser près de 450 clients auprès desquels il a multiplié diagnostics plomb, amiante ou encore DPE. S'il a depuis écopé de douze mois de prison avec sursis, certains propriétaires auront pour leur part eu la malchance de voir leur transaction être invalidée.

Source :

Consulter toutes les actualités

Abonnez-vous au fil RSS Fil RSS Immobilier de Le diagnostic immobilier

Vos réactions

commentaire(s)

Partagez
cette
page