Energie : des bâtiments plus économes en 2013

10/12/2013 à 13:57 - Diagnostic immobilier - Par - Réagir

Energie : des bâtiments plus économes en 2013
Energie : des bâtiments plus économes en 2013

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Volonté gouvernementale oblige, l'année 2013 aura incontestablement été marquée par le soucis de réduire la consommation énergétique du parc immobilier. A l'approche de son terme, l'heure est venue pour l'Observatoire de l'immobilier durable (OID) de s'interroger sur l'évolution de la situation concernant les bâtiments tertiaires.

Si la rénovation énergétique s'affiche désormais comme l'une des priorités du gouvernement, elle ne concerne toutefois pas que les seuls logements des particuliers. Bureaux, établissements recevant du public ou encore centres commerciaux sont en effet également visés par cette quête de la performance énergétique. En cette fin d'année, il revient donc à l'Observatoire de l'immobilier durable (OID) de dresser le bilan 2013 du parc immobilier tertiaire. Un bilan somme toute positif puisque, si l'on en croit Christian Cléret, président de l'Association des directeurs immobiliers (ADI), "l'analyse des données 2013 de l'OID révèle une légère progression des performances énergétiques des immeubles du panel".

Pour sa deuxième édition, l'Observatoire créé en octobre 2012 dans le cadre du Plan Bâtiment Durable se veut donc relativement optimiste. Après avoir passé en revue la performance énergétique d'un panel de bâtiments avoisinant au total près de 8 millions de mètres carrés, l'étude dévoilée en cette fin d'année révèle que, sur l'ensemble de l'exercice 2013, la consommation énergétique des bureaux a reculé de 4,2% par rapport aux chiffres recensés en 2012. Certes de moindre ampleur, le mouvement serait également perceptible au sein de centres commerciaux affichant pour leur part une réduction de leur consommation de l'ordre de -1,3%.

Pour information, le décret n° 2013-695 du 30 juillet 2013 illustre parfaitement la volonté de l'Etat d'étendre sa politique de rénovation énergétique au secteur tertiaire. En effet, depuis le 2 août dernier, les établissements recevant du public (ERP) d'au moins 500 m² ont l'obligation de réaliser un diagnostic de performance énergétique (DPE) et d'en afficher les résultats à la vue de tous. Auparavant, cette obligation ne concernait que les ERP présentant une surface d'au moins 1000 m².

Source :

Consulter toutes les actualités

Abonnez-vous au fil RSS Fil RSS Immobilier de Le diagnostic immobilier

Vos réactions

commentaire(s)

Partagez
cette
page