Diagnostic immobilier : le gain financier d'un bon DPE

28/05/2014 à 13:43 - Diagnostic immobilier - Par - Réagir

Diagnostic immobilier : le gain financier d'un bon DPE
Diagnostic immobilier : le gain financier d'un bon DPE

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Depuis de nombreuses années maintenant, la performance énergétique constitue un aspect du logement sur lequel les français, qu'ils soient candidats à l'achat ou non, portent une attention toute particulière. Afin d'attester du bien-fondé d'une telle préoccupation, le site Quelleenergie.fr a tenté d'établir le gain financier (en terme d'économie d'énergie) pouvant exister entre les différentes classes énergétiques d'un logement.

L'importance de l'étiquette énergétique

Depuis le 1er janvier 2011, chaque annonce immobilière doit obligatoirement mentionner l'étiquette énergétique d'un logement. Si cette disposition permet aux acheteurs et locataires éventuels de se faire une idée des résultats obtenus par un bien à l'issue d'un DPE, elle ne leur offre en revanche que peu d'informations sur l'économie financière que cela implique en matière de consommation d'énergie. Le site Quelleenergie.fr tente de combler cette lacune en proposant un comparatif détaillé entre les différentes classes énergétiques attribuées à un logement.

DPE : estimation du gain financier

Si l'on en croit le site, “pour une maison de 120 m², chauffée au gaz, consommant 280 kWh/m²/an (classée E), le passage à l'étiquette D représente en moyenne 610 ¤ d'économies par an sur sa facture de chauffage”. Un gain financier non négligeable qui s'élève même à 1190 euros annuels pour la même maison chauffée au fioul et passant d'une classe F à E. Si certains peuvent légitimement s'interroger sur la façon d'améliorer la performance énergétique de leur logement, le site souligne que la réalisation de travaux d'isolation (travaux éligibles au crédit d'impôt développement durable) “permet de réduire jusqu'à 60 % la consommation d'énergie globale” d'un bien immobilier.

Gains financiers pour un logement de 120 m² :

Chauffage électrique

  • Passage d'une classe B à A : 180 euros
  • Passage d'une classe C à B : 310 euros
  • Passage d'une classe D à C : 430 euros
  • Passage d'une classe E à D : 560 euros
  • Passage d'une classe F à E : 670 euros
  • Passage d'une classe G à F : 680 euros

Chauffage au fioul

  • Passage d'une classe B à A : 330 euros
  • Passage d'une classe C à B : 540 euros
  • Passage d'une classe D à C : 750 euros
  • Passage d'une classe E à D : 970 euros
  • Passage d'une classe F à E : 1190 euros
  • Passage d'une classe G à F : 1180 euros

Chauffage au gaz

  • Passage d'une classe B à A : 210 euros
  • Passage d'une classe C à B : 350 euros
  • Passage d'une classe D à C : 480 euros
  • Passage d'une classe E à D : 610 euros
  • Passage d'une classe F à E : 760 euros
  • Passage d'une classe G à F : 750 euros

Source :

Consulter toutes les actualités

Abonnez-vous au fil RSS Fil RSS Immobilier de Le diagnostic immobilier

Vos réactions

commentaire(s)

Partagez
cette
page