Diagnostic immobilier : de l'amiante dans nos HLM

03/04/2014 à 16:48 - Diagnostic immobilier - Par - Réagir

Diagnostic immobilier : de l'amiante dans nos HLM
Diagnostic immobilier : de l'amiante dans nos HLM

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Réelle préoccupation pour bon nombre de propriétaires, l'amiante représente également un sujet d'inquiétude de la plus haute importance pour l'Union sociale pour l'habitat (USH). Dans un communiqué adressé aux ministres du Logement et de la Ville fraîchement nommée, Jean-Louis Dumont, son président, appelle à une réaction urgente de la part du gouvernement.

Amiante : 3 millions de HLM concernés

Interdite depuis 1997 mais utilisée de façon intensive dans la construction pendant près d'une trentaine d'années (de 1960 au début des années 1990), l'amiante est aujourd'hui encore présente dans de nombreux logements anciens. Si les propriétaires d'un bien sont depuis plusieurs années maintenant dans l'obligation de procéder à un diagnostic immobilier avant toute transaction (vente ou location), ces derniers ne sont toutefois pas les seuls concernés par le problème de l'amiante. A travers un communiqué publié ce mercredi 2 avril, l'Union sociale pour l'habitat (USH) estime en effet que près de 3 millions de logements HLM seraient ainsi directement impactés.

Si cette situation n'est pas nouvelle, l'USH semble vouloir profiter du changement de gouvernement pour la remettre sur le devant de la scène. En novembre 2013, l'Union alertait déjà les pouvoirs publics en soulignant que 70% des logements sociaux contenaient de l'amiante. Un chiffre qui représente un réel problème sanitaire mais également financier puisque pour le secteur du logement social, le processus de désamiantage peut s'avérer particulièrement long et coûteux.

Une mobilisation gouvernementale nécessaire et urgente

Comme il y a cinq mois, Jean-Louis Dumont interpelle notamment Sylvia Pinel (ministre du Logement) et Najat Vallaud-Belkacem (ministre de la Ville) pour que soit opéré "en urgence, un portage interministériel du sujet « amiante ». Sont en effet concernés l'innovation et la recherche, l'industrie, la santé, la formation et le travail, le logement…"

En outre, devant le coût financier que peut représenter le traitement de plusieurs milliers, voire millions, de logements, l'USH milite pour "la constitution d'un fonds spécifique, dédié à la recherche et au traitement de l'amiante, dont le coût annuel est estimé, pour le seul parc Hlm, à 2,4 milliards d'euros".

Source :

Consulter toutes les actualités

Abonnez-vous au fil RSS Fil RSS Immobilier de Le diagnostic immobilier

Vos réactions

commentaire(s)

Partagez
cette
page