Détecteurs de fumée : on est encore loin du compte

14/05/2014 à 13:53 - Diagnostic immobilier - Par - Réagir

Détecteurs de fumée : on est encore loin du compte
Détecteurs de fumée : on est encore loin du compte

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

En mars 2015, chaque logement devra être équipé de détecteurs de fumée dûment homologués. Une obligation instaurée par la loi Morange qui, à moins d'un an de son entrée en vigueur, ne semble pas préoccuper les français.

Sécurité incendie : une déception pour les professionnels

On estime que les incendies sont chaque année responsables de près de 3000 blessés et 800 décès. En janvier 2010, devant ce malheureux constat, une commission paritaire du Parlement validait la loi Morange rendant obligatoire l'installation au sein des logements de détecteurs de type DAAF (Détecteur Autonome Avertisseur de Fumée) d'ici à mars 2015. Si l'adoption de cette loi a tout d'abord suscité l'effervescence des industriels du secteurs (qui voyaient se profiler un marché des plus juteux), à moins d'un an de l'échéance ces derniers semblent pourtant avoir perdu leur enthousiasme. Interrogée par Les Echos, Gaëlle Alloin, directrice marketing Europe de Kidde (spécialiste de la sécurité incendie) souligne que « lorsque la loi a été adoptée, le gouvernement nous avait promis de lancer une grande campagne de communication. Compte tenu des moyens financiers limités de l'Etat et du changement de gouvernement, cela n'a pas eu lieu ».

Détecteurs obligatoires : 10% des français équipés

Si l'on en croit la Fédération française des métiers de l'incendie, les chiffres parlent d'eux même pour traduire le désintérêt des français en matière de sécurité incendie. Après une explosion des achats de détecteurs de fumée observée entre 2009 et 2011 (+125% pour les ventes), s'en sont suivis des résultats particulièrement décevants. Concrètement, alors qu'en 2010 l'Etat tablait sur un taux de logements équipés de l'ordre de 50% d'ici à 2015 (soit encore bien en deçà des 85% anglais), on estime aujourd'hui que seul un foyer sur dix a d'ores et déjà doté son habitation de ces systèmes de sécurité incendie.

Source :

Consulter toutes les actualités

Abonnez-vous au fil RSS Fil RSS Immobilier de Le diagnostic immobilier

Vos réactions

commentaire(s)

Partagez
cette
page