Des ministres se mobilisent pour la transition énergétique

20/08/2013 à 15:20 - Diagnostic immobilier - Par - Réagir

Des ministres se mobilisent pour la transition énergétique
Des ministres se mobilisent pour la transition énergétique

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

A l'occasion du séminaire gouvernemental sur la France en 2025, quatre ministres ont adressé une lettre à Jean-Marc Ayrault à travers laquelle ils manifestent leur volonté de voir la transition énergétique s'accélérer. Parmi eux, Cécile Duflot, la ministre du Logement, a une nouvelle fois rappelé l'importance grandissante de la performance énergétique du parc immobilier français.

Ce lundi 19 août, les membres du gouvernement effectuaient leur rentrée en présentant leur vision de la France pour 2025. Lors de cet exercice, Cécile Duflot s'est voulue particulièrement confiante quant aux perspectives dressées pour le logement, mettant notamment en avant le rôle prépondérant que pourrait occuper d'ici peu la rénovation énergétique des bâtiments. Selon la ministre, associée à l'encadrement des loyers, cette dernière permettrait ainsi de « stabiliser l'engagement financier qu'un logement satisfaisant représente. Dans ce contexte, des critères qualitatifs de choix de son logement pourront prendre le pas sur la contrainte de trouver un toit quel qu'il soit ».

Ciblant évidemment une hausse de la performance énergétique des logements (avec l'importance croissante du diagnostic DPE que cela implique), Cécile Duflot évoque également la nécessité d'accroître la qualité des matériaux de construction, une meilleure gestion de la consommation d'eau ou encore le recours à des façades végétalisées.

Croyant à un « nouvel âge du Logement », Cécile Duflot a eu l'occasion de faire parler sa fibre « verte ». Parallèlement à la remise de son rapport sur l'état de la France en 2025, elle a en effet signé avec trois autres ministres (Philippe Martin - Ecologie, Stéphane Le Foll - Agriculture et Pascal Canfin - Développement) une lettre à l'attention de Jean-Marc Ayrault dans laquelle elle prône une accélération notable de la transition énergétique. « La question n'est donc désormais plus de savoir si nous allons faire face à la mutation écologique ou non, mais bien si nous souhaitons la conduire ou la subir », adressent-ils ainsi au Premier ministre.

Outre les emplois générés par le développement des énergies renouvelables, des « circuits courts » ou encore de la rénovation énergétique des bâtiments, les quatre ministres soulignent ainsi que, pour un ménage français, « une rénovation thermique efficace couplée à une meilleure gestion de l'énergie, c'est de 50 à 250 euros d'économies par mois possibles suivant les situations ».

Source :

Consulter toutes les actualités

Abonnez-vous au fil RSS Fil RSS Immobilier de Le diagnostic immobilier

Vos réactions

commentaire(s)

Partagez
cette
page