2 à 3 millions de logements contaminés au plomb

25/03/2013 à 16:13 - Diagnostic immobilier - Par - Réagir

2 à 3 millions de logements contaminés au plomb
2 à 3 millions de logements contaminés au plomb

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Le plomb serait-il en passe de devenir le prochain fléau de nos logements ? Si l'on n'en est certes pas encore là, l'UFC-Que Choisir n'hésite toutefois pas à tirer la sonnette d'alarme, quitte à lancer un pavé dans la mare. Un récent communiqué de l'association de consommateurs pointe en effet du doigt la présence excessive de plomb dans de nombreux logements français.

Menace sanitaire trop souvent ignorée par les particuliers, le plomb partage pourtant le quotidien de bon nombre d'entre eux. Si depuis 2006 un diagnostic immobilier spécifique s'attache à informer chaque locataire ou acheteur d'un logement datant d'avant 1949 d'une présence éventuelle de plomb au sein de ce dernier (le diagnostic plomb ou Constat de Risque d'Exposition au Plomb - CREP), force est de constater qu'une telle disposition s'avère insuffisante pour garantir véritablement leur sécurité. Par voie de communiqué, l'association UFC-Que Choisir révèle en effet qu'entre 10 et 15 % du parc immobilier français afficherait encore des concentrations de plomb bien trop élevées au regard des recommandations sanitaires.

Dévoilée à l'occasion de la journée mondiale de l'eau, la publication de l'UFC sonne comme un coup de tonnerre. Si une Directive européenne impose une réduction drastique de la teneur en plomb de l'eau potable d'ici le 25 décembre 2013 (de 25µg/l à 10µg/l), l'association estime que près de 2 à 3 millions de biens immobiliers ne répondent toujours pas à de tels critères. Une non conformité dû principalement à la présence de canalisations en plomb interdites depuis 1960 et dont le remplacement, pourtant vital, peine à s'opérer.

Concernant ces logements, l'UFC-Que choisir s'inquiète donc à juste titre de la potentiel dangerosité de l'eau qui s'écoule de leur robinet et en appelle à l'ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire) afin de « déterminer les risques précis liés à la consommation à long terme d'une eau contaminée au-delà du seuil de 10µg/litre ».

«  Si le programme d'éradication sur le réseau public avance bien, notamment du fait des aides publiques, il n'en va pas de même pour le parc privé », regrette l'association. Cette dernière évalue à 1000 euros par logement le coût des travaux de rénovation qu'il conviendrait d'entreprendre. Ces habitations non conformes (et potentiellement dangereuses, notamment pour les femmes enceintes et les enfants) seraient pour la plupart situées dans des immeubles datant d'avant les années 50. « Quant à la localisation géographique, il s'agit avant tout des grandes agglomérations de plus de 200 000 habitants, l'Ile de France concentrant un tiers des logements anciens », souligne l'association.

Source :

Consulter toutes les actualités

Abonnez-vous au fil RSS Fil RSS Immobilier de Le diagnostic immobilier

Vos réactions

Diagnostic immobilier - 2 à 3 millions de logements contaminés au plomb

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Diagnostic immobilier - 2 à 3 millions de logements contaminés au plomb

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Partagez
cette
page